Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 13 décembre 2012

Vas,pille et encaisse!

90 000 euros d'indemnisation, c'est l'enveloppe que la justice «française» a décidé de verser à chacun des deux pirates somaliens acquittés comme par miracle en juin dernier, dans le procès de la prise d'otages du Ponant.

Le Ponant avait été arraisonné le 4 avril 2008 à l'entrée du Golfe d'Aden, et dérouté vers les côtes somaliennes. Plusieurs dizaines d'hommes s'étaient relayés à bord pendant une semaine pour garder les 30 membres d'équipage. Les otages avaient été libérés sains et saufs une semaine plus tard, contre une rançon de 2,15 millions de dollars versée par l'armateur, filiale de la CMA-CGM.

Les deux « acquittés » en question avaient pourtant été interpellés par les forces spéciales françaises, dans un 4X4 transportant des armes et une partie de la rançon. Ils avaient été transférés en France quelques jours après la prise d'otages et viennent de passer quatre ans en prison.

Malgré tout cela, pas la moindre charge retenue contre eux, même pas la complicité !

Les voilà donc assurés de toucher 90 000 euros d'indemnités payés par le contribuable pour « préjudice moral »… et pourquoi pas pour «services rendus» !

Mais leurs avocats –ah, les braves gens !- vont toutefois faire appel car ils réclamaient cinq fois plus. Rien que ça !

La Justice étant restée muette sur la partie de la rançon récupérée par les Forces Spéciales françaises, il est à craindre qu'elle leur soit restituée puisque nos chers juges ont estimé qu'ils ont été emprisonnés "à tort". Encore heureux que les membres des Forces Spéciales ne soient emprisonnés à leur tour pour séquestration arbitraire d'honnêtes gens qui n'avaient absolument rien à se reprocher!....

19:34 Écrit par fnpuydedome | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.