Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 14 décembre 2012

Lettre à Cindy Leoni.

Marseille, le 12 décembre 2012

Madame Cindy Leoni,

cindy leoni

Je vous adresse, à vous présidente de l’association SOS racisme, la présente lettre en tant que citoyen français pour vous faire part de mon exaspération suite aux menaces que vous avez proférées contre la chaîne de télévision M6. J’imagine que vous m’affublez déjà du costume de Le Pen junior, d’un disciple de Soral ou encore d’un petit-fils de Dieudonné. Sachez que je vous invite sereinement à vous intéresser à mes dires.

De nombreux journaux ont révélé votre injonction de supprimer le groupe nommé burn the rubber du télé-crochet national Incroyable talent . Bien que celui-ci soit parvenu à satisfaire le jury via une reprise de U2, la révélation d’une musique à très forte connotation politique mise en ligne, ”Haut les cœurs citoyens”, vous a déplu. Une charmante famille qui a touché le public par sa musique et sa prestation scénique se trouve dans le collimateur.

En ce qui vous concerne, vous pesez, c’est indéniable, sur l’opinion politique française. Vous avez un grand pouvoir, mais le pouvoir suppose le devoir. Le vôtre est de vous mettre au service de la cause pour laquelle on vous subventionne : la lutte contre le racisme. Mais ce chant certes patriote, n’appelle aucunement à l’exaltation de la haine raciale , religieuse ou même culturelle (si on prend le racisme dans une acceptation plus large comme vous le faite). Il ne fait que s’opposer aux adversaires de la culture française et de notre république. J’en viens à me demander si les traditions françaises ne sont pas bel et bien les seules que vous ne voulez pas défendre… Peut-être n’est-ce pas dans vos intérêts…

Pour faire preuve de bonne foi, je reconnais que les paroles critiquent également peu implicitement que la France soit une terre d’accueil de la misère du Monde. Je sais pertinemment que cela va à l’encontre de vos idées, mais … et alors?

Mais de tout cela, ce qui me sidère au plus haut point, c’est que vos défenseurs appliquent le principe de liberté d’expression pour les musiques contestataires modernes, comme le rap. Mais vu que, dans ce cas précis,le message n’est pas dans le rang de la contre-sédentarisation, on ne le ressort plus.

Je m’interroge d’autant plus sur votre légitimité : du haut de vos 2000 adhérents, pourquoi serait-ce à vous de décider qui doit dire quoi ? Ne mets pas les doigts dans ton nez et reste tranquille…

SOS Baleine est là pour sauver les baleines, vous pour sauver le racisme. Je ne doute pas de votre honnêteté mais j’affirme que l’idéologie que vous servez est malhonnête. Vous vous servez honteusement de la cause du racisme à des fins politiques, depuis les années Mitterrand.

Vous pensez être la porte-parole de la France de la tolérance. Pour tout vous dire, vous ne tolérez même pas les pensées de chacun. Comme jadis au sein des totalitarismes vous souhaitez mettre fin à la libre pensée. Pour moi, vous êtes plutôt la France de l’Inquisition, de la censure, du dogmatisme, de l’exclusion, de la haine. Vous êtes ce que vous pensez combattre.

Maintenant, j’espère que vous êtes heureuse en notre pays et que vous acceptez la liberté d’expression qui nous est chère. Si vous n’acceptez pas cela : « Nos frontières ne sont pas fermées, si vous êtes si malheureux en France, vous et vos petites bandes armées, fuyez chercher ailleurs votre délivrance… »

Je vous prie d’agréer, Madame la présidente, l’expression de mes sentiments distingués.

 

Anthony La Rocca

19:09 Écrit par fnpuydedome | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.