Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 05 janvier 2013

Asseyez-vous avant de lire.

C'est avec amertume, colère et dégoût que  je vous informe de l'exclusion de Dominique Morel du syndicat des transports routiers  FNCR  dans lequel il oeuvrait depuis douze ans.

Le motif de cette exclusion est absolument scandaleux, les excellents états de service de Dominique étant bien entendu incontestables. Mais d'après les responsables du FNCR, on ne peut pas être syndicaliste et cadre du Front National et l'interview que notre ami a accordé au Parisien il y a quelques temps (voir nos archives) a été la goutte d'eau pour ces mafieux du syndicalisme.

Voir une telle injustice est absolument insupportable pour le jeune militant que je suis et qui a été  formé par cet homme au comportement exemplaire aussi bien en tant que cadre du FN qu'en tant que syndicaliste, un monsieur qui est depuis toujours au service du bien commun et que je considère ainsi que bon nombre de  membres du FN63  comme le  modèle du militant.

 

Je vous demande donc à tous et à toutes de diffuser massivement cette information, de montrer aux Français comment nous sommes traités par la camarilla gauchiste qui nous accuse ensuite de ne pas être assez présents dans les syndicats.

Je terminerai en citant un défenseur des travailleurs, Zola, qui doit se retourner dans sa tombe et qui disait: "La vérité est en marche et rien ne l'arrêtera".

M

Commentaires

La dictature en place, l’épuration et peut commencer!!!

Écrit par : patrick | samedi, 05 janvier 2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.