Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 17 janvier 2013

Communiqué de Presse de Leif Blanc, Délégué national à la ruralité, l’agriculture et l’environnement

 

A 1.3958 euro le litre en moyenne, le gasoil a atteint un prix record en 2012. Une tendance inquiétante qui se confirme depuis le début de l’année avec une hausse de 3.7 centimes par litre. Les ruraux, qui ne peuvent en aucun cas se passer de leur véhicule, tant dans leur vie professionnelle que familiale, sont les premières victimes de la hausse sans fin des prix à la pompe. Artisans, transporteurs, patrons pêcheurs et agriculteurs sont doublement impactés, le prix du gasoil rognant également les résultats de leurs entreprises.

La promesse de campagne de François Hollande de plafonner les prix des carburants est doublement trahie puisqu’il est désormais envisagé d’aligner la taxe de 0.65 centimes par litre du gasoil sur celle de l’essence, à 0.86 centimes par litre. A plat ventre devant les revendications des financiers, des technocrates européens et des minorités autoproclamées, le gouvernement socialiste, comme son prédécesseur UMP, affiche une fois de plus son mépris pour des Français dont le seul tort est de persister à faire vivre nos campagnes, soit les quatre cinquième du territoire.

En proposant une baisse de 20 % de la TICPE (Taxe Intérieure de Consommation sur les Produits Energétiques) prélevée par l’État sur l’essence, compensée par une sur-taxation des grands groupes pétroliers et gaziers, le Front National et sa présidente Marine Le Pen sont les seuls à apporter une réponse crédible à un fléau qui met à mal le niveau de vie d’une majorité de Français et aggrave la situation de secteurs de notre économie déjà largement touchés par la crise.

Commentaires

Le CP a été bien écrit sincérement. Bravo

Écrit par : or du monde | mardi, 05 février 2013

Répondre à ce commentaire

Ce blog est-il officiellement politique?

Écrit par : privategolfkey | mercredi, 06 février 2013

Répondre à ce commentaire

Un blog officiellement politique? Non pas du tout. En réalité, tout est parti d'une discussion sur l'opportunité de mettre ou non une goutte d'huile dans l'eau de cuisson des pâtes. C'est dingue comme les choses peuvent dégénérer.

Écrit par : Nabuchodonosor Aldente | mercredi, 06 février 2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.