Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 21 janvier 2013

Communiqué de presse de Leif Blanc, délégué national à la ruralité, l’agriculture et l’environnement

 
 

 

 

 

Urgence en zone gendarmerie!

 

Selon l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales, les cambriolages ont fait un bond de 14.7 % en zone gendarmerie durant l’année 2012. L’augmentation de l’insécurité dans nos villages et nos campagnes, et plus particulièrement des cambriolages, est vécue comme un traumatisme sans précédent par une majorité de leurs habitants. Passée sous silence par les autorités, elle est pourtant le résultat logique de la politique menée par les gouvernements Sarkozy depuis 2007, avec une diminution des effectifs de plus de 5% en cinq ans, accompagnée d’un redécoupage hasardeux de ses zones d’intervention. Lors de ses vœux aux gendarmes, le ministre de l’intérieur Manuel Valls a annoncé qu’il continuerait ces redéploiements et comptait intensifier la présence sur le terrain. Il s’est par contre bien gardé d’évoquer le problème des effectifs, le vieillissement des casernes, les fermetures de mess ou le manque de moyens qui minent le quotidien des gendarmes, pour terminer son allocution en évoquant un nouveau code de déontologie et l’apparition du matricule obligatoire sur l’uniforme. Loin, très loin, des attentes de nos concitoyens qui seront cette année encore plus nombreux à devoir subir cette hausse sans fin de l’insécurité.

 

 

 

09:20 Écrit par fnpuydedome dans COMMUNIQUES | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.