Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 06 mars 2013

Dominique Morel dénonce L'ANI

Ils appellent ça "l'ANI : Accord national interministériel" ou encore la "flexisécurité".... Et oui, c'est en ce jour de protestation nationale contre cette loi bafouant une fois de plus le respect des salariés, alors qu'elle, prétend défendre leur cause et les soutenir, que la polémique bat son plein un peu partout !.... Une médiocrité socialiste de plus que veut souligner le Front National du Puy-de-dôme. Si l'on se penche sur le sujet, on voit d'entrée les conséquences que ce projet peut avoir sur la sécurité de l'emploi pour le peuple français, alors que tout va déjà très mal dans ce domaine ! Ils osent parler au peuple de "licenciements souples", ou encore de "démocratie sociale", déjà submergé par tout le blabla du gouvernement actuel et des ces prédécesseurs, depuis de nombreuses années... Une loi qui finalement favorise inévitablement la précarité, et offre une opportunité supplémentaire au patronat pour un même but : le profit inacceptab...le en vers les salariés... Bref, en un mot, tout cela est paradoxal, puisque c'est finalement un projet d'accentuation des lacunes malheureusement omni-présentes dans notre pays, qui touche actuellement le monde du travail... Une technique fidèle au parti socialiste dans le but de duper, comme à son habitude, et une nouvelle fois aujourd'hui, une population dominée par la droite et la gauche... Le parti socialiste porte a coeur, nous le savons, cette optique de "suite des méthodes et avancées propres aux autres pays de l'UE principalement", en copiant cette fois sur le Danemark, ayant déjà adopté cette loi...Et entre tout cela, les syndicats, bien sûr ! C'est pourquoi  Dominique Morel, ex-syndicaliste de la FNCR, puisque ignominieusement exclu depuis peu du fait de son appartenance politique au sein du Front National, il est bon de le rappeler, désapprouve absolument cette loi qui traduit littéralement un surplus d'instabilité et d'inquiétude qui ne tardera pas à faire ses preuves, en vue du statut des ces millions de travailleurs français... Et, croyez-moi, ce n'est pas la dernière; il faut s'attendre à tout ...
 

08:30 Écrit par fnpuydedome dans ECONOMIE, FINANCES | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.