Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 04 avril 2013

Communiqué de Presse de Marine Le Pen

 
 

 

 

 

 

 

 

2674363318.jpg

Marine Le Pen demande la dissolution de l'Assemblée Nationale


Les aveux de Jérôme Cahuzac et les dernières révélations de l'affaire laissent penser que le gouvernement et l'Elysée savaient depuis plusieurs semaines que l'ancien ministre du Budget mentait, qu’il avait commis des faits hautement répréhensibles, et qu’il avait utilisé les services de son administration pour couvrir ses agissements. Il est inenvisageable que les plus hautes autorités de l’Etat n'aient pas eu connaissance de ces éléments.

Le président de la République et l’ensemble du gouvernement ont donc rompu le pacte de confiance censé les lier aux Français ; ils ont en cela commis une faute morale et politique de premier ordre.
L’onde de choc de cette affaire est aujourd’hui telle qu’elle entache la légitimité de ceux qui nous gouvernent.

Elle est l'affaire de trop puisqu'elle continue la liste vertigineuse des responsables UMP et PS impliqués ou condamnés dans des affaires de plus en plus graves, et dont la dernière actualité a été la condamnation de Jacques Chirac et la mise en examen de Nicolas Sarkozy. Des affaires qui démontrent l'incroyable niveau de corruption dans notre pays.

Dans ces conditions, Marine Le Pen appelle à la démission du gouvernement et à la dissolution de l’Assemblée Nationale. Il n’y a en effet désormais pas d’autre solution, pour retrouver un exercice serein et moral du pouvoir, pour retisser un rapport de confiance avec les Français, que de recourir au suffrage populaire. Le peuple doit maintenant avoir le dernier mot.

10:31 Écrit par fnpuydedome dans COMMUNIQUES | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.