Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 03 mai 2013

Résistance des communistes: Et on refait le match...

Nous vous proposons une synthèse d'un article de la revue  "guerres et histoire"(numéro 12) sur le rôle exact du parti communiste dans la résistance. Les militants du PCF ont effet exagérer sur plusieurs points:

1) les communistes n'étaient pas "les dizaines de milliers de combattants de la nuit", en réalité selon l'historien Stéphane Courtois "pas plus de 100 combattants n'ont été actifs en même temps entre juillet 1941 et mi-1943."

2) Les sabotages étaient souvent de petite envergure, il y a même des cas où les trains ne déraillaient pas tant la taille des rails sabotés était faible.

3) Les partisans n'ont pas retardé la montée des renforts allemands en Normandie, du moins pas dans les proportions qu'ils prétendent.

4) Le nombre de fusillés ne se chiffre pas en dizaines de milliers. On peut estimer le nombre de fusillés à 4500(toute tendance politique confondue) dont 2500 communistes.

Pour ceux qui souhaiteraient plus de détails, nous vous renvoyons à votre maison de la presse favorite.

21:57 Écrit par fnpuydedome dans IN MEMORIAM | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.