Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 03 août 2013

Réaction de Lempdes socialiste à un de nos articles

"Catherine nous écrit : « je suis tombée par hasard sur le blog du Front National qui ne vous aime visiblement pas. J’y ai lu cette charge significative contre la génération « des soixante-huitards attardés, promis selon-eux à « l’hospice » … ouf, nous nous en tirons bien, il y a 70 ans on été bons pour la chambre à gaz»
Nous apprécions l’humour de Catherine. Visiblement l’extrême droite n’aime pas la génération qui a fait mai 68 …Cela fait beaucoup de monde que le FN dénonce: en citation « déclin de ces vieux machins ». Les quelques millions d’électeurs potentiels concernés apprécieront.
Ridicule, comme leur égérie locale.
Les salariés doivent aux dit soixante-huitards « attardés » quelques avancés sociales acquises aux accords de Grenelle, entre autres : augmentation du Smig de 35% et de 56% pour les salariés agricoles, augmentation générale des salaires de 10% en moyenne sur l’année, reconnaissance légale de la section syndicale d’entreprise et de l’exercice du droit syndical dans l’entreprise, semaine de 40 heures, réduction du ticket modérateur de Sécurité sociale (branche maladie), suppression des abattements de zone…etc.…"
A Lempdes, la balle est dans le camp de la Droite locale et de leur association « Lempdes Avenir », dont des militants du FN font parti.
Nota : être la cible de l’extrême Droite est pour nous socialistes un honneur et une continuité historique.
Lempdes socialiste

Les commentaires sont fermés.