Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 16 septembre 2013

La tempête avant le tsunami

Ce week-end avait lieu à Marseille, les traditionnelles universités d'été du Front National. Notre fédération était représentée par nos trois candidats aux municipales ( Dominique Chalard, Dominique Morel et Antoine Rechagneux) ainsi que par Anne Faurot. Le FNJ 63 était présent avec Julie, Jérémy, Raphaël et Mathieu. Le discours de bienvenue enflammé  de Stéphane Ravier, candidat FN pour la ville de Marseille donnait déjà le ton de ce grand moment militant.

En effet, il ne s'agissait pas seulement de rencontrer les militants d'autres fédérations,de se retrouver autour d'un excellent repas animé par un spectacle équestre et une soirée dansante, d'assister à des séances de formation toutes plus utiles les unes que les autres en vue des élections municipales, ou encore d'écouter les brillantes interventions  de nos cadres mais aussi d'universitaires extérieurs à notre mouvement. 

Nous avions surtout l'impression d'assister à un moment crucial de notre histoire, où le peuple français doit choisir entre l'agonie et le réveil patriote, réveil qui ne dépend que de nous les vrais amoureux de notre France face à une fausse gauche et une pseudo-droite vendues à l'idéologie mondialiste. Trois temps forts de cette UDT ont particulièrement contribués à ce sentiment.

Le discours de notre président d'honneur Jean-Marie Le Pen sur les 4 cavaliers de l'apocalypse(Immigration,Insécurité, Islamisme,Imposition),toujours aussi  prophétique, était un énième avertissement fait aux Français.

 

L'intervention du géopolitologue Aymeric Chauprade qui s'est officiellement rallié à notre mouvement, a galvanisé nos troupes et a mis l'accent sur l'obligation des patriotes de s'unir pour vaincre et de ne surtout pas céder au poison de la division qui a tant fait de mal au camp patriote.

 

Enfin le discours de clôture de notre présidente  Marine Le Pen qui pendant plus d'une heure et devant plus de  4000 militants a prouvé qu'elle était véritablement la seule alternative au système UMPS et qu'elle incarnait avec le FN, ce réveil français tant espéré.

 

Sur le chemin du retour, des camarades lorrains nous klaxonnent et brandissent des drapeaux français par les vitres. Nous les imitons pendant quelques kilomètres sous les regards surpris des autres automobilistes qui doivent croire que nous sommes des supporters de rugby ou de foot( sinon pourquoi brandir de tels drapeaux): Il reste encore du travail mais cette UDT n'a fait que renforcer notre foi en la victoire.1240456_300056143469771_760710062_n.jpg1240406_300056190136433_2096637647_n.jpg1234725_300056990136353_29088821_n.jpg1233577_300056080136444_349158782_n.jpg558196_300054993469886_1069373288_n.jpg529144_300057210136331_1111515643_n.jpg

 

Les commentaires sont fermés.