Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 06 octobre 2013

Communiqué de presse du FN Manche après des menaces de mort reçues via Twitter.


JJN.jpg

Jean-Jacques NOEL Secrétaire départemental du FN Manche





"La liberté d’expression bafouée, la France insultée, le Front National menacé de mort, ce sont 1/3 des français menacés! A Cherbourg, comme en France, le communautarisme musulman s’organise pour abattre la république !
 
Cherbourg, fief PS depuis 30 ans ne fera donc pas exception à ce qui, malheureusement, devient la règle en France.
 
Ragaillardis chaque jour par l’arrivée de nouveaux migrants et les naturalisations en masse voulues par le gouvernement socialiste, confortés dans leur comportement par une Ministre de la Justice qui prône l’impunité pour les jeunes délinquants, encouragés par un Ministre de l’Intérieur dont l’inefficacité n’a d’égale que son abandon face à la montée d’un communautarisme musulman de plus en plus violent, les islamistes s’organisent pour prendre le contrôle de la Cité.
 
Entendez ce mot dans le sens étymologique du terme. Car, seules ne sont plus touchées par ce fléaux les cités, mais bien toutes les villes de France. Cherbourg, ville moyenne de province ne fait plus exception à la règle.
 
Les 30 Septembre et 1er Octobre 2013, un jeune d’origine maghrébine habitant Cherbourg-Octeville, sous la bannière d’une France brûlant dans les flammes, couverte d’un drapeau algérien et où apparaît le slogan « la France nous appartient » tente de mobiliser sur twitter. Après avoir à de multiples reprises insulté directement des Français dont Marine Le Pen, après voir écrit sa volonté de faire taire le Front National de Cherbourg qui s’emploie depuis des semaines à communiquer sur l’actualité sociale, l’infraction à la loi est avérée, la menace écrite:« @FN_Cherbourg on va vous tué » (l’orthographe est celle de l’auteur).Relayé par d’autres jeunes dont les pseudonymes ne laissent aucun doute sur l’origine ethnico-religieuse des auteurs, le message est clair : ILS MENACENT DE MORT !
Après la liberté d’expression bafouée, la France qui brûle, c’est le troisième parti de France que l’on veut assassiner et ses militants et adhérents que l’on veut tuer !
 
Le Front National de Cherbourg a donc immédiatement porté plainte.
 
Le Front National de Cherbourg interpelle aujourd’hui même tous les élus et responsables politiques locaux pour, qu’à la veille d’un scrutin qui fait honneur à la république, ceux-ci se déterminent publiquement et très précisément. Qu’ils condamnent avec force cette atteinte aux fondements démocratiques du pays, conséquence d’une dégénérescence sociétale notamment imputable à une politique d’immigration incontrôlée et à un état affaibli par une administration laxiste !
 
Le Front National interpelle aussi la Ministre de la Justice, Madame Taubira, pour qu’elle affirme que, contrairement à la réforme pénale qui sera mise en place par le gouvernement, ce délinquant anti- français mérite les sanctions exemplaires prévues par la loi (article L222-17 prévoyant jusqu’à 75000€ d’amende et 5 années d’emprisonnement).
 
Le Front National attend enfin du Ministre de l’Intérieur, Monsieur Valls, qu’il missionne ses services avec la diligence qui s’impose quand les principes fondateurs de la république sont attaqués de la sorte.
Le Front National de Cherbourg entend poursuivre et amplifier son combat politique : ces faits démontrant, s’il en était encore nécessaire, que le Front National est bien la seule alternative politique crédible pour stopper la déliquescence programmée de la nation française !
 
Front National de Cherbourg
 
www.cherbourg-bleumarine.fr"

Les commentaires sont fermés.