Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 27 octobre 2013

Communiqué de presse d'Érik Faurot, secrétaire départemental du Front National du Puy de Dôme, membre du comité central du FN.


 

Erik FAUROT.JPG

"Le local de la permanence de campagne d'Antoine Rechagneux, candidat du Rassemblement Bleu Marine à Clermont Ferrand, a fait l'objet à plusieurs reprises d'actes de vandalisme et de diverses déprédations alors qu'il n'est pas encore officiellement inauguré et partiellement en travaux. 

Ces méfaits s'accompagnent de graffitis évoquant l'origine idéologique des délinquants à l'oeuvre. (On peut y reconnaître notamment un marteau et une faucille, symbole bien connu d'un parti totalitaire du siècle dernier.) Des plaintes ont été déposées, une enquête est en cours et nous ne doutons pas que les forces de l'ordre n'en viennent rapidement à confondre les malfaisants.

Le Front National du Puy de Dôme se félicite à cette occasion de l'inquiétude suscitée par sa candidature aux élections municipales dans la capitale auvergnate, principalement dans les rangs des formations politiques les plus sectaires qui œuvrent à l'asphyxie de la ville depuis trop longtemps et dont les groupuscules satellites montrent aujourd'hui par des actes lâches le peu de considération qu'ils ont pour l'expression de la démocratie.
Les clermontois apprécient déjà, ils sont nombreux à nous le faire savoir.

Les chacals peuvent aboyer, la caravane Bleu Marine passera! "

Commentaires

J'ai achement peur de l'insurrection.

Écrit par : collignon | lundi, 28 octobre 2013

Répondre à ce commentaire

Les insurrections aujourd'hui se font sur Facebook, c'est à dire qu'elles ne se font pas!
De mon temps c'était différent.

Écrit par : Etienne Marcel | lundi, 28 octobre 2013

Répondre à ce commentaire

Je parle d'une insurrection de la gauche dictatoriale qui ne respecterait pas le verdict des urnes, car je crains tout de ces sectaires-là.

Écrit par : collignon | jeudi, 31 octobre 2013

Les commentaires sont fermés.