Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 10 novembre 2013

Communiqué de Leif Blanc, délégué national à la ruralité, l'agriculture et l'environnement

 

 

Leif.jpg

Un plan pour la Bretagne? Non, "une mise en perspective"...

Au terme de plusieurs semaines de surenchère démagogique et d'annonces décousues, le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a finalement lâché le morceau devant les caméras de télévision. A Rennes, il a expliqué que le plan Bretagne était avant tout une mise en perspective des moyens mis à disposition par la Banque publique d'investissement... avant la crise. Et pour atteindre le milliard indispensable au plan com', le ministre y a ajouté les subventions de la Politique Agricole Commune destinées au développement rural. Là encore, la nouvelle répartition des fonds européens n'a rien à voir avec la crise bretonne puisqu'elle a été décidée l'année dernière lors des négociations portant sur la PAC 2014-2020...

Sans surprise, le ministre s'est bien gardé d'évoquer le dumping social de pays comme l'Allemagne, l'Espagne ou l'Italie. Pas plus qu'il n'a parlé des traités de libre échange avec le Canada et les Etats-Unis qui représentent une menace supplémentaire pour l'élevage et l'agroalimentaire, en Bretagne comme partout en France.

 

08:00 Écrit par fnpuydedome dans COMMUNIQUES | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.