Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 25 novembre 2013

Communiqué de Dominique MOREL

La mort programmée du transport routier ou le monde merveilleux des européistes.

 

 

Le transporteur Mory Ducros qui emploie près de 5.000 salariés a annoncé être en cessation de paiement, on parle déjà de 3000 emplois menacés.

 

Je tiens à apporter mon soutien aux salariés de Mory Ducros, en tant que responsable politique mais aussi et surtout en tant que conducteur routier.

Le séisme de la mort annoncée du second groupe français du transport routier provoquera une véritable onde de choc.

 

Combien de familles sortiront brisées et anéanties de ce tsunami social?

En tant que syndicaliste et professionnel de la route ,je ne peux que déplorer la mort programmée de ma corporation.

 

J'entends déjà la bien-pensance médiatique et les experts de salon se demander si cette triste affaire ne va pas "faire le jeu du Front National" .

Mais à qui la faute?

Cela fait plus de 40 ans que nous montrons du doigt ce système ubuesque et cette union européenne qui à grands coups de dumping social, mettent les salariés du transport routier français en concurrence avec des pays de l'Europe de l'est où les routiers sont payés deux fois moins.

Ajoutons à cela le racket fiscal auquel s'adonnent les socialistes et leur magnifique taxe carbone ; vous comprendrez aisément les menaces qui pèsent sur ce secteur.

 

Il faut savoir que directement ou indirectement, ce sont plus de 600000 personnes qui vivent du transport-routier dont 400000 chauffeurs et je ne compte pas ces nombreux sous - traitants que sont les garages ,les commissionnaires de transport sans oublier les innombrables relais routiers.

 

Nous avions déjà tiré la sonnette d'alarme depuis longtemps, nous avons en effet perdu 27% des entreprises du secteur ces 5 dernières années.

 

Il est temps de pointer les raisons réelles d'un tel effondrement. L'Europe mercantile où les lois ne sont pas les mêmes pour tous, où sévit dumping social prôné par des technocrates utopistes de Bruxelles ignorant les diverses réalités économiques des pays concernés et des lobbys des pays de l'Est qui voient en la France un nouvel Eldorado pour le transport routier en méprisant les lois sociales et la sécurité.

 

Pour finir, je vais redire ce qui m'a valu tant d'inimitiés de la part des organisations syndicales de salariés : seule Marine Le Pen et le programme économique et social du Front National peuvent apporter une solution à cette situation catastrophique .

 

Dominique MOREL,

conducteur routier,

rédacteur du projet du Front National pour le transport routier,

ex délégué syndical FNCR exclu en raison de son appartenance au Front National,

Secrétaire départemental adjoint FN dans le département du Puy-de-Dôme.

 

        

Les commentaires sont fermés.