Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 23 décembre 2013

Communiqué de presse d'Érik FAUROT

 

 

2013-12-01_164252.png

La ville d'Issoire est victime de différents faits de délinquance à tel point que les quotidiens régionaux les relatent dans leurs récentes éditions.

Les issoiriens savent que cela n'a rien de nouveau et que l'escalade de la délinquance dans cette ville est constatée depuis des mois par les habitants sans que le moindre signe de prise en compte de ces événements insupportables ne soit donné par l'équipe municipale.

Faut-il rappeler encore une fois que la sécurité des citoyens est le premier des devoirs des pouvoirs publics? 

Encore faut-il pour cela mettre en oeuvre les moyens nécessaires et surtout reconnaître la caractère essentiel du bien-être des administrés de la commune. Malheureusement, de telles considérations sont très éloignées de la conception de la démocratie et du bien-vivre de nos édiles locaux, certainement trop soucieux de se conformer aux principes de laxisme et d'abandon de la population regroupés de manière générique sous le terme de "vivre ensemble", lequel sous entend clairement qu'une partie de la population doit subir sans se plaindre les méfaits d'une autre partie.

Le Front National du Puy De Dôme rappelle qu'il est la seule formation politique à placer au premier rang de ses préoccupations la sécurité des français, il rappelle également qu'une liste est constituée en vue des prochaines élections municipales avec pour objectif, entre autres, de faire cesser les agissements délictueux et de se conformer ainsi à la conception citoyenne du Front National qui au principe fumeux du "vivre ensemble" oppose celui du "vivre tranquille".

15:34 Écrit par fnpuydedome dans COMMUNIQUES | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.