Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 02 janvier 2014

Communiqué de Presse de Marine Le Pen Présidente du Front National

Marine.jpg

 

Réaction de Marine Le Pen aux voeux du président de la République

 

Il y a quelque chose de pathétique à voir chaque année le président de la République s'adonner au rituel des voeux aux Français alors qu'il n'a rien à leur dire.
S'il n'a rien à leur dire, c'est qu'il ne vit plus dans le même monde qu'eux.

Le président se satisfait d'une courbe du chômage à la hausse, étant le seul à voir une amélioration.
Le président se complet dans les débats secondaires que le gouvernement lance pour faire diversion, ignorant les principales préoccupations des Français.
Le président ne mesure rien de la colère et des attentes des Français.

François Hollande, Nicolas Sarkozy avant lui : les voeux ressemblent de plus en plus à un exercice de style.
Les voeux sont devenus l'allocution du gouverneur de la province France : il lâche ses traditionnelles platitudes, essaye au passage de glisser une nouvelle fausse promesse, mais surtout ne dit rien de ce qu'il faudrait faire pour changer vraiment la France et la situation des Français.

Le président feint d'ignorer les problèmes essentiels que pose notre asservissement à l'union européenne et à l'Allemagne. Il refuse d'aborder la question centrale des frontières, économiques et migratoires. Au contraire, il méprise cette question, en moquant les "vieilles frontières" de la France, celles pour lesquelles sont tombés des millions des nôtres. Quel scandale ! Il s'enferme dans une vision archaïque de l'Europe, prétendant qu'elle nous protège, alors qu'elle nous saigne.

Rien ne changera tant que ces questions ne seront pas posées. Les mesurettes évoquées, comme le pacte de responsabilité sociale, ne changeront rien.

Nous entendons en 2014, à l'occasion des élections municipales et européennes, poser ces questions à la place du président de la République. Que le pouvoir en place et son jumeau l'UMP nous attendent de pied ferme cette année pour réveiller le débat politique, faire sanctionner l'UMPS, et faire bouger la France ! Le seul vote qui comptera en 2014, ce sera le vote patriote, pour le Front National !

En 2014, nous pouvons atteindre le seuil qui nous permettra de modifier les choix de l'exécutif et de changer radicalement le cours de la vie politique française.

14:08 Écrit par fnpuydedome dans COMMUNIQUES | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.