Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 01 janvier 2014

Une entrée dans l'Euro sans enthousiasme pour la Lettonie.

 

Source: France info

"La Lettonie est devenue, dans la nuit de mardi à mercredi, le 18e pays membre de la zone euro. Les Lettons abandonnent leur lats, et le pays rejoint son voisin balte l'Estonie, qui a rejoint la zone euro en 2011. Mais beaucoup redoutent ce changement, et notamment ses effets sur les prix.

La zone euro, en crise, n'a pas bonne presse en ce moment. C'est cette réputation, associée à la crainte d'une hausse spectaculaire des prix, qui fait craindre aux Lettons l'entrée de leur pays dans la zone euro, depuis ce mercredi matin à minuit. Selon différents sondages, ils ne sont en effet qu'un quart environ de la population à approuver le passage à l'euro.

Pourtant, les dirigeants lettons avaient demandé l'entrée dans la zone euro dès 2008, empêchés par une grave crise économique. Depuis, de coupes budgétaires en plans d'austérité sévères contre une aide internationale, l'économie s'est redressée. En attendant la Lituanie en 2015, et après l'Estonie en 2011, la Lettonie devient donc le deuxième pays balte à sauter le pas, et le quatrième pays ex-communiste d'Europe centrale et orientale.

Face aux craintes de flambée des prix, le Premier ministre letton Valdis Dombrovskis se montre rassurant, promettant que l'adhésion à l'euro renforcerait la crédibilité du pays aux yeux des investisseurs. En mettant au rebut le lats, utilisé depuis 1993 et la sortie du bloc soviétique, les Lettons rejoignent les quelque 330 millions d'Européens unis par la même monnaie."

Les commentaires sont fermés.