Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 14 octobre 2013

Communiqué de Presse de Stéphane Ravier

 
 

 

Stephane.jpg

 

 

Primaires socialistes ou socialistes primaires ?
 

Communiqué de presse de Stéphane RAVIER
Conseiller régional, tête de liste FN-Marseille Bleu Marine à l’élection municipale de Marseille
 

"Le spectacle donné par les socialistes pendant ce premier tour de primaire est très éclairant sur les moeurs régnant parmi les amis du président « normal ».
Bourrage d’urnes ici, minibus affrétés là, proclamation anticipée des résultats avant la fin du scrutin, accusations réciproques de magouilles ont ponctué une journée qu’ils avaient promise exemplaire.
Comment pourraient-ils éviter de tricher contre des adversaires politiques quand ils se livrent aux tricheries les plus évidentes entre « camarades » ?
Nous soupçonnions fortement les socialistes d’imposture lorsqu’ils prononçaient et monopolisaient les mots de démocratie et de République.
Nous avons désormais la certitude qu’ils sont dignes des pires républiques bananières et surtout indignes de prendre les manettes à Marseille.
Tous souhaitaient que le meilleur gagne. Il s’agira donc à n’en pas douter du meilleur tricheur."

08:49 Écrit par fnpuydedome dans COMMUNIQUES | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |

Communiqué de Presse de Steeve Briois Secrétaire Général du Front National

 

 
 

Victoire incontestable de Laurent Lopez à Brignoles :
aujourd'hui Brignoles, demain les élections municipales

La victoire incontestable du candidat du Front National Laurent Lopez, avec plus de 54% des voix, lors du second tour de l'élection cantonale partielle de Brignoles, signe l'arrêt de mort du Front pseudo-républicain. La hausse de la participation ne nous a pas été défavorable, bien au contraire.

Malgré le soutien des caciques socialistes tels que le ministre Arnaud Montebourg et le premier secrétaire du Parti Socialiste Harlem Désir, le système, incarné par la candidate UMP, voit ses consignes de vote et ses manœuvres désavouées et défiées par les Français, écœurés de ne pas être équitablement représentés dans les Conseils Généraux.

Une victoire en duel, dans un scrutin majoritaire, et malgré l'affolement des médias et d'une bonne partie de la classe politique : ce scénario, nous pouvons le parier, se répétera dans de nombreuses villes lors des prochaines élections municipales.

08:35 Écrit par fnpuydedome dans COMMUNIQUES, DOUCE FRANCE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |

Communiqué de Leif Blanc, délégué national du FN à la ruralité, l'agriculture et l'environnement

 
 

 

 

 

Suicides des agriculteurs : la tragédie oubliée

Le résultat de l'étude de l'Institut de veille sanitaire sur le suicide des agriculteurs vient mettre un chiffre de plus sur une réalité connue de longue date : le monde agricole est ébranlé depuis 2008 par une vague de suicide sans précédents. Hommes et femmes, ils seraient 500 exploitants à avoir mis fin à leurs jours entre 2008 et 2010. Un chiffre terrible qui semble pourtant en deçà de la réalité puisqu'une majorité de professionnels et de syndicalistes avançaient jusqu'alors le chiffre de 300 par an sur cette période.

Ce véritable fléau et la crise qui l'a engendré ne sont pas le fruit du hasard. La dérégulation des prix voulue par l'OMC et l'Union Européenne a frappé de plein fouet les éleveurs français laissés sans défenses efficaces dans la bataille impitoyable que se livrent les industriels et la grande distribution pour maintenir des prix bas tout en préservant leurs marges, le tout sur fond de marchés mondiaux des matières premières que la spéculation a rendu extrêmement volatiles. Pris en tenaille entre des prix de vente insuffisants et des coûts d'alimentation très élevés,   nombre d'éleveurs se sont vu contraints de produire à perte.

La modeste baisse des coûts de l'alimentation animale enregistrée ces derniers mois, pas plus que la hausse des cours de la viande et du lait ne doivent laisser penser que cette crise meurtrière est passée. Les éleveurs laitiers à bout de trésorerie doivent maintenant rembourser les avances perçues par les industriels lorsque les prix étaient au plus bas, quand les producteurs de viande continuent de subir la concurrence déloyale de pays européens à faibles coûts de main d'oeuvre.

L'urgence n'est pas de promettre des lendemains qui chantent tout en déplorant, la mine triste, les résultats monstrueux de politiques sciemment choisies et imposées. L'urgence, la seule, est de mettre en place une véritable politique agricole apte à garantir aux agriculteurs français des prix rémunérateurs pour leurs productions tout en les protégeant des excès d'un marché mondial devenu fou et du dumping social de certains pays concurrents.



08:08 Écrit par fnpuydedome dans COMMUNIQUES | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |

dimanche, 06 octobre 2013

Communiqué de presse du FN Manche après des menaces de mort reçues via Twitter.


JJN.jpg

Jean-Jacques NOEL Secrétaire départemental du FN Manche





"La liberté d’expression bafouée, la France insultée, le Front National menacé de mort, ce sont 1/3 des français menacés! A Cherbourg, comme en France, le communautarisme musulman s’organise pour abattre la république !
 
Cherbourg, fief PS depuis 30 ans ne fera donc pas exception à ce qui, malheureusement, devient la règle en France.
 
Ragaillardis chaque jour par l’arrivée de nouveaux migrants et les naturalisations en masse voulues par le gouvernement socialiste, confortés dans leur comportement par une Ministre de la Justice qui prône l’impunité pour les jeunes délinquants, encouragés par un Ministre de l’Intérieur dont l’inefficacité n’a d’égale que son abandon face à la montée d’un communautarisme musulman de plus en plus violent, les islamistes s’organisent pour prendre le contrôle de la Cité.
 
Entendez ce mot dans le sens étymologique du terme. Car, seules ne sont plus touchées par ce fléaux les cités, mais bien toutes les villes de France. Cherbourg, ville moyenne de province ne fait plus exception à la règle.
 
Les 30 Septembre et 1er Octobre 2013, un jeune d’origine maghrébine habitant Cherbourg-Octeville, sous la bannière d’une France brûlant dans les flammes, couverte d’un drapeau algérien et où apparaît le slogan « la France nous appartient » tente de mobiliser sur twitter. Après avoir à de multiples reprises insulté directement des Français dont Marine Le Pen, après voir écrit sa volonté de faire taire le Front National de Cherbourg qui s’emploie depuis des semaines à communiquer sur l’actualité sociale, l’infraction à la loi est avérée, la menace écrite:« @FN_Cherbourg on va vous tué » (l’orthographe est celle de l’auteur).Relayé par d’autres jeunes dont les pseudonymes ne laissent aucun doute sur l’origine ethnico-religieuse des auteurs, le message est clair : ILS MENACENT DE MORT !
Après la liberté d’expression bafouée, la France qui brûle, c’est le troisième parti de France que l’on veut assassiner et ses militants et adhérents que l’on veut tuer !
 
Le Front National de Cherbourg a donc immédiatement porté plainte.
 
Le Front National de Cherbourg interpelle aujourd’hui même tous les élus et responsables politiques locaux pour, qu’à la veille d’un scrutin qui fait honneur à la république, ceux-ci se déterminent publiquement et très précisément. Qu’ils condamnent avec force cette atteinte aux fondements démocratiques du pays, conséquence d’une dégénérescence sociétale notamment imputable à une politique d’immigration incontrôlée et à un état affaibli par une administration laxiste !
 
Le Front National interpelle aussi la Ministre de la Justice, Madame Taubira, pour qu’elle affirme que, contrairement à la réforme pénale qui sera mise en place par le gouvernement, ce délinquant anti- français mérite les sanctions exemplaires prévues par la loi (article L222-17 prévoyant jusqu’à 75000€ d’amende et 5 années d’emprisonnement).
 
Le Front National attend enfin du Ministre de l’Intérieur, Monsieur Valls, qu’il missionne ses services avec la diligence qui s’impose quand les principes fondateurs de la république sont attaqués de la sorte.
Le Front National de Cherbourg entend poursuivre et amplifier son combat politique : ces faits démontrant, s’il en était encore nécessaire, que le Front National est bien la seule alternative politique crédible pour stopper la déliquescence programmée de la nation française !
 
Front National de Cherbourg
 
www.cherbourg-bleumarine.fr"

samedi, 21 septembre 2013

Le mot d'Erik FAUROT

Entre Peppone et Tartarin.

 

Une de nos équipes militantes était aujourd'hui présente à GIAT à l'occasion des 7èmes forestières du Massif Central afin de distribuer des tracts comme nous en avons l'habitude lors des marchés ou des foires de pays.

L'accueil de la population fut comme toujours très chaleureux.

Il n'en fut pas de même de la part du maire de cette commune qui tira de son chapeau un arrêté municipal interdisant ce genre de pratiques et exigea d'un ton aigre que nos militants abandonnent le terrain.

Ce maire sans étiquette (tant il est difficile d'assumer d'être de gauche par les temps qui courent) aurait dû en toute logique afficher son arrêté afin de s'éviter une situation pénible dans le rôle du vigile anti-liberté d'expression.

Malgré cet oubli fâcheux, nos frontistes, soucieux de ne créer aucun incident, se sont retirés du lieu de la manifestation...pour aller se délester de leur littérature salvatrice dans chacune des boîtes aux lettres du village.

L'édile courroucé de constater que le Front National est chez lui partout dépêcha enfin la maréchaussée afin de parfaire son nettoyage politique du jour et s'assurer que les porte-parole de Marine Le Pen quittaient bien sa petite enclave cubaine au cœur de l'Auvergne.

Cette histoire tristement banale d'un petit garde-chiourme du système à l'héroïsme étriqué se termine à l'heure où nous rédigeons ces lignes par un appel téléphonique d'un couple de giatois qui, scandalisé par cette affaire, adhère au FN et ne manquera pas d'assurer à l'avenir la diffusion de notre message avec les adhérents de cette commune.

mardi, 17 septembre 2013

Communiqué de Presse de Marie-Christine Arnautu Vice-présidente du Front National

 

 

 

Valls Estrosi : encore un coup pour rien !

 

Histoire de rassurer les «  braves gens » (comprenez ceux qui travaillent, payent des impôts et subissent l’insécurité physique et sociale sans broncher), Manuel Valls, tel Zorro, est arrivé à Nice  ce matin. Et alors ? Et Alors ? Et Alors ?

La conclusion du Ministre de l’Intérieur est consternante : « Il n’y a pas de recette miracle pour lutter contre l’insécurité … » : voilà qui a le mérite d’être clair.

Marie-Christine Arnautu, tête de liste Nice Bleu Marine, demande aux Niçoises et aux Niçois de ne pas être fatalistes et de ne pas être les marionnettes dont le trio Etrosi- Taubira -Valls tente désespérément de tirer les ficelles : vivre et travailler en toute sécurité est possible et ils doivent l’exiger immédiatement.

L’unique  recette efficace pour lutter contre l’insécurité se trouve  dans le projet de Marine Le Pen, seule capable de faire respecter la loi : politique de tolérance zéro contre toute violence, crime ou délit, sanctions renforcées pour les récidivistes, reconstitution  des effectifs de police et de gendarmerie supprimés depuis 2005.

21:16 Écrit par fnpuydedome dans COMMUNIQUES | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |