Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 28 septembre 2014

Elections Sénatoriales: 2 élus FN!

Le Front National du Puy De Dôme adresse ses plus vives félicitations à Messieurs Rachline et Ravier, qui font aujourd'hui entrer notre formation politique au Sénat.

 

Ralliant les grands électeurs très largement au delà de nos réserves de voix, ils font la preuve que le message de Marine LE PEN est de nature à transcender les partis, comme l'ont compris nombre de nos compatriotes qui se sont mobilisés en faveur du FN de manière spectaculaire lors des derniers scrutins.

Nos deux élus marquent l'histoire de la Vème République comme les deux premiers sénateurs du Front National, d'autres suivront, il n'est plus permis aujourd'hui d'en douter.

 

Erik FAUROT

Secrétaire départemental FN63

Membre du Comité Central

20:22 Écrit par fnpuydedome dans COMMUNIQUES | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |

mardi, 23 septembre 2014

Le Bureau Politique du FN 63 fait peau neuve.

À l'occasion de la rentrée politique de septembre, la fédération du FN Puy de Dôme se dote d'un nouveau Bureau Politique composé comme suit:

 

 

 

À la suite d'Erik FAUROT, Secrétaire départemental:

 

 

 

Eric VILCOQ, 54 ans, Directeur commercial:      Secrétaire départemental adjoint

 

René FAUROT, 73 ans, Retraité, ancien secrétaire départemental:   Trésorier

 

Marie VILCOQ, Enseignante: Déléguée à l'organisation et aux manifestations, responsable de la circonscription d'Issoire.

 

Yoann PETIT, 40 ans  Conseiller en sécurité:  Responsable DPS

 

Patrick KALICIAK, 56 ans, Artisan:     Consultant

 

Mickaël DUBOSC, 40 ans, fonctionnaire: Chargé de formation des candidats et militants.

 

Jérôme JAYET, 34 ans Pompier professionnel: Responsable de la circonscription de Riom                                                                                                                             

 

Anne FAUROT, Mère au foyer: Secrétaire administrative, chargée de la communication et des actions catégorielles.

 

Tamara PITAULT, Étudiante:  Secrétaire départementale FNJ 

 

 

 

Bon courage à cette sympathique équipe! 

lundi, 22 septembre 2014

Marine Le Pen face aux défis de l'Etat islamique et des djihadistes français

09:46 Écrit par fnpuydedome dans EN ZONE OCCUPÉE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |

mercredi, 17 septembre 2014

Intervention de Marie-Christine Arnautu au Parlement européen

 

Député français au Parlement européen
Vice-présidente du Front National en charge des affaires sociales

 

Les accords de libre-échange entre l'Union européenne et l'Ukraine sont une menace pour la paix

 


Alors que la guerre civile fait rage dans l'est de l'Ukraine, le Parlement européen décide de ratifier en urgence, sans la moindre étude d'impact, les accords de libre-échange entre l'Union et l'Ukraine. Bien loin d'être facteur d'apaisement, ces accords ont été au contraire le déclencheur des troubles en Ukraine, qui ont conduit notamment au coup d'état renversant l'ancien président Viktor Ianoukovitch puis au déclenchement de la guerre civile à l'est.

Cette ratification accélérée est, une nouvelle fois, la preuve du mépris total de Bruxelles pour les peuples et sa soumission aux intérêts américains.

Vous trouverz ci-après mon intervention d'une minute sur le sujet au titre des explications de vote:
https://www.youtube.com/watch?v=eKgJ0uhyK6M


"Monsieur le président, chers collègues,


Je voterai contre la ratification de ces accords. L'Ukraine est actuellement déchirée entre l'est et l'ouest, on le constate de manière tragique chaque jour.

N'oublions pas que cette crise est directement issue de la signature ou non des accords que nous discutons aujourd'hui, puisque elle a commencé avec la volte-face du Président Ianoukovitch, renversé ensuite par un coup d'Etat. Pourquoi jeter de l'huile sur le feu en signant cet accord au lieu de tenter d'apaiser les choses entre les deux camps?

L'association entre l'Union et l'Ukraine a pour objectif, notamment, de promouvoir, préserver et consolider la paix et la stabilité. Pour l'instant, vous aboutissez exactement au résultat inverse.


Par ailleurs, comment voulez-vous appliquer un accord de libre-échange avec un pays dans lequel sévit une guerre civile, sur environ un tiers de son territoire?

D'un point de vue plus technique, il est dommageable qu'aucune étude d'impact n'ait été réalisée puisque cet accord comporte de nombreux risques, tant pour les salariés européens que pour les salariés ukrainiens."

 

18:24 Écrit par fnpuydedome dans LEUR EUROPE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |

lundi, 01 septembre 2014

Brillant communiqué de David RACHLINE

Communiqué de Presse de David Rachline

Maire de Frejus - Conseiller régional de PACA

 

Opposition : l’ignorance n’excuse pas tout

 

Décidément, rien de nouveau sous le soleil Fréjusien.  Les déclarations de M. Mougin et du PS se suivent et se ressemblent : on retrouve une nouvelle fois, dans Var Matin du 1e septembre, les mêmes amalgames, inexactitudes et contre-vérités dans lesquels se complaisent depuis plusieurs mois leurs auteurs.

J’ai déjà eu l’occasion de répondre sur plusieurs points, mais le ferai encore ici, en espérant (sans doute vainement) que de la répétition naîtra la compréhension chez M.Mougin et Mme Rezzagui.

Comme j’ai déjà eu l’occasion de le rappeler, la prestation confiée à la Financière des Territoires s’est effectuée dans le strict respect du Code des Marchés Publics pour les prestations inférieures à 15 000€, ce qui était le cas en espèce, comme le sait très bien M. Mougin ainsi que le Parti Socialiste, à qui les documents correspondants ont été communiqués. La prestation effectuée a donné toute satisfaction et a permis d’établir dans des délais restreints le budget 2014.

De même, concernant la Patrouille de l’événement, celle-ci s’est vue attribuer un marché pour la Fête de la Musique, après une mise en concurrence de trois sociétés, dont la société intervenant auparavant dans les Arènes, là encore conformément aux dispositions du Code des Marchés Publics. A noter que cette société fut la seule à répondre à la consultation lancée.  Celle-ci a par ailleurs produit plusieurs événements dans les Arènes, dans les mêmes conditions financières que la société intervenant antérieurement. A noter également qu’une autre société, qui avait également émis le souhait d’organiser une manifestation dans les Arènes, a été accueillie dans les mêmes conditions. Les choses sont là encore claires.

Concernant mon Directeur de Cabinet, je rappellerai encore que son recrutement a été effectué après qu’il a fait classiquement acte de candidature, au regard de son expérience du secteur public local. J’ajouterai qu’il assume depuis plusieurs mois, en sus de ses fonctions, l’interim du Directeur Général des Services, permettant à la commune de réaliser une économie sensible sur ce poste, dont le précédent titulaire était d’ailleurs mieux rémunéré que lui.

Je rappellerai par ailleurs que, depuis avril 2014, 12 marchés annuels ont été reconduits avec leur ancien prestataire (qui n’a donc pas été choisi par l’actuelle majorité), 11 marchés à procédure adaptée ou formalisée ont été conclus et 4 autres sont en cours et passeront prochainement devant la Commission d’Appel d’offres. Ce en toute transparence après, là encore, les procédures normales de mise en concurrence prévues par le Code des Marchés.

Que Mme Rezzagui, qui n’est pas élue, l’ignore, est un fait, même si son ignorance devrait la conduire à davantage de retenue dans ses propos. Je m’étonne en revanche que M. Mougin ne se soit pas rapproché de son représentant à la Commission d’Appel d’Offres ou des Services de la Ville s’il souhaitait avoir davantage d’informations avant de proférer des contre-vérités. Quant à « travailler avec des sociétés locales », comme le souhaite M. Mougin, je lui rappellerai que c’est évidemment mon souhait mais que les dispositions du Code des Marchés ne permettent en aucun cas de faire de différenciation, justement dans un souci de transparence, ce qu’il ne devrait pas ignorer.

Concernant enfin les « recrutements de Fréjusiens » qu’appelle de ses vœux M. Mougin, je rappellerai simplement que la nouvelle municipalité a pour objectif la réduction de ses dépenses de fonctionnement, et notamment de personnel, qui ont fortement progressé ces dernières années, et qu’elle n’entend pas s’inscrire dans la tradition des recrutements de complaisance qui s’était jusqu’ici installée.

On ne peut que regretter qu’à force de ne voir les choses que par le petit bout de la lorgnette, certains manquent singulièrement d’acuité visuelle et intellectuelle…

20:08 Écrit par fnpuydedome | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |

jeudi, 28 août 2014

Réaction d'Erik FAUROT suite au remaniement ministériel auprès de FRANCE 3 AUVERGNE

 

 

1454583_10202798064618399_5377619_n.jpg

« De toute évidence, ce remaniement n'en est pas un puisque rien ne sera à proprement parler "remanié". Qui pourrait croire après les deux années de spectacle tragique donné par François Hollande que le pouvoir socialiste va enfin se mettre au travail et tourner le dos à une politique absurde menée contre l'avis des français et contre le bon sens le plus élémentaire. 

Le nouveau gouvernement va-t-il travailler à affranchir la France de la politique économique de la zone euro qui s'avère être un échec cuisant? Non

Va-t-il enfin revenir sur l'ouverture totale de nos frontières? Non

Va-t-il se décider à pratiquer un minimum de protectionnisme économique afin de redonner un peu d'air à nos entreprises? Non

L'arrivée de M. Macron issue de la haute finance et de la banque Rothschild montre que les socialistes d'aujourd'hui sont totalement déconnectés de leurs bases idéologiques et en proie à la panique, convaincus eux-mêmes de l'incapacité chronique qu'ils éprouvent à gérer les affaires du pays.

Cette situation désespérée d'un gouvernement à l'agonie justifie pleinement que l'Assemblée Nationale soit dissoute et que la parole soit ainsi donnée aux français. C'est ce que le Front National réclame, une fois encore, à l'annonce de cette énième farce baptisée "remaniement". »